28/01 au 01/02

L'île Verte...

Plutot jaune.

pouce_tara.jpg

Du pissenlit de 90 cm de haut. Des feuilles grasses et larges comme des laitues mais amères comme y'a pas. On tente même pas la salade. On voit à peine les papous.

papou.jpg

Un nain de jardin nous accueille avec une cabane gravée de têtes de pétrels qui déclinent les sourcils Belsheri et Desolata.

nain.jpg

cabane_ext_verte.jpg

cabane_verte.jpg

De partout sur l’île on voit le pouce de la presqu’île Ronarch. Le ciel l’aplatit quelques fois ou alors il s’encapuchonne d’un nuage, c’est selon.

nuages_bas.jpg

Verte c’est aussi une forêt... de ringots..

pouce_ringots.jpg

Le ringot ou l’outil de travail de l’ecobio.

On déroule les mètres sur le sol entre deux ringots et on plante notre baguette à mesure pour noter les espèces présentes. Un moyen de suivre la végétation de façon précise depuis plus de 20 ans maintenant.

ringot.jpg

Ainsi commencent les premiers transects. Loin d'être les derniers…

Des fois sous les genoux la terre cède. La dessous y'a une boule de duvet bleu d'où sort un bec crochu et deux pattes palmées. Chaude, molle et pleine de terre. Alors faut la replanter. Tu la dépoussières, tu creuses un peu et tu la mets dans le trou avec une pierre pour colmater le tout. La boule c’est un poussin de pétrel ! Y’en a partout. Toute la nuit on les entend crier sous la cabane. Et le matin c'est les chionis qui s'y mettent en grattant sur le toit. C'est comme des gros pigeons blancs avec des becs préhistoriques et qui courent comme des poules dans les jambes en dandinant de la tête à l'affut du moindre truc possible à picorer. La moindre casserole posée par terre pour la vaisselle fait l’affaire.

chionis_suhm.jpg

chionis.jpg

Dernière manip pour Jean-Louis qui repart avec la Curieuse dès le retour sur PAF.

JLC_biomasse_tara.jpg

Retour vers PAF.

Les îles brument. La mer ondule. Les pétrels plongeurs slaloment derrière le chaland.

matin_vers_les__iles.jpg

(Merci à Renaud pour cette photo en partant de Guillou. On distingue la mystérieuse île Suhm.)

Pétrel plongeur.

plonplon.jpg

On récupère 4 personnes de la log au halage. Les dauphins nous attendent par dizaines. C'est Marinland, le paysage en plus ! On les regarde glisser sous notre nez en s'allongeant sur le pont la tête à quelques centimètres au dessus de la surface de l'eau. Ils nous soufflent au visage et roulent sur eux même. Ça prend aux tripes. Avec le soleil qui cogne on se retient de pas se jeter à l'eau.

dauphin2.jpg (Crédit photo : Renaud Kaeuffer) comerson_2.jpg (Crédit photo : Renaud Kaeuffer) dauphin.jpg (Crédit photo : Renaud Kaeuffer)

D’autres préfèrent prendre le soleil sur le dos comme un poisson mort en regardant les nuages.

Jacques (programme Pop Truite).

jacques_chaland.jpg



04/02/2011

Départ de la Curieuse.

Dernière soirée pour les marins qui repartent pour les 10 jours de traversée jusqu'à la Réunion. J’ai mal pour eux rien que de voir le bateau de la terre ferme. (et ils auront mal d’ailleurs… !)

Et puis la soirée qui a suivie ce départ restera dans les têtes : En sortant de Totoche aux premières heures du 5 février, On en croit pas les yeux. Pourtant ça ne vient pas de la Dodo, c'est bien le ciel qui danse dans des phosphorescences vertes sur tout l'horizon.

aurore.jpg

Aurore australe. La première pour beaucoup. On réveille ceux qui dorment et on absorbe le spectacle des heures, serrés contre le vent.

05/02/2011

Départ pour Guillou.

Après un faux départ du chaland 2 jours plus tôt avec retour précipité sur PAF cause de tempête et d'un moteur en vrac, on fait route vers Guillou.

Le chaland nous pose sur notre île pour une petite semaine….de transects !

chaland_depose_sur_guillou.jpg (Crédit photo : Dédé Nuage)

Nouvelle équipe. Je suis avec Françoise, Marion et un manipeur pour nous aider, notre chef météo dénommé : Dédé nuage !

La figure fendue de sourire, Dédé ne réalise pas encore que c’est 42 transects qui nous attendent sur l'île. Chacun fait 20 mètres sur lesquels on note chaque espèce qui touche la baguette que l'on place tous les 10 cm. 8400 points à lire et à noter des milliers de croix.

Dédé et son premier transect….

dede.jpg

Mais Dédé relève le défit avec un sourire indécrochable malgré les attaques sévère de l'acaena qui lui grimpe jusqu'à la pointe du bonnet.

vue_de_guillou.jpg

Je retrouve les 2 manchots de la cabane qui continuent de muer. Ils ont fait presque 20 m depuis la dernière fois.

Nuage_dans_Poa_prat.jpg

Prairie de graminées…un manchot…cherchez l’erreur…

Les ecobios en plein transect.

marion_et__francoise_en_transect.jpg (Crédit photo : Dédé Nuage)

marine_transect.jpg (Crédit photo : Dédé Nuage)

Une station azorelle en haut de falaise toute piquée de ringots aussi bien sur.

ringots_azorelle.jpg (Crédit photo : Dédé Nuage)

Marine_et__dede_nuage.jpg

On mesure les boules d’azorelle consignées et ringotées et on compte le nombre de fleurs.

marine_azorelle.jpg (Crédit photo : Dédé Nuage !)

Elles se groupent par 3 et font un petit bouquet de presque 1mm. Sur une boule il peut y en avoir plus de 5000. Faut savoir compter pour être Ecobio.

azorelle_fleur.JPG

Finalement grâce à Super Dédé on a bouclé les transects de Guillou en 3 jours. On a donc eu le temps de faire le tour de l’île et de trouver une petite colonie de Gorfous sauteurs avec 6 poussins.

poussin_gorfou_sauteur.jpg

gorf_sauteur.jpg

Finalement on évitera même la pluie.

Guillou_pluie.jpg

Dernière soirée à Guillou…

A la VAC (contact radio avec PAF tous les soirs à 17H30), on apprend que le Marion arrive deux jours plus tôt, soit le 11 et embarque tous les partants le même jour.

Tout le monde rentre sur base pour l'OP. On aura à peine plus d'une soirée pour dire aurevoir aux copains de la 60ème.

On se console avec un gratin de pommes de terre et du Mont Blanc de 2009 (même pas périmé tiens !). Marion englue toute l'île dans des odeurs de crêpes. On monte à 20°C dans la cabane sans radian.

Dehors la croix du sud clignote sur la voie lactée. Dédé nous signalent que les PMB chantent... (Fallait comprendre Pétrels à Mentons Blancs., oui il a été dans les mains des ornithos..).

Bilan final avec les perles de Guillou :

Marion : « Plus que 16 tranSEX !!! »

Dédé Nuage : « C'est du chocolat en poudre ? » Françoise : « Non, ça c'est d'leau de javel. »

Retour vers PAF.

Au passage on récupère Leo le Popchat de la 60eme pour son dernier transit en chaland. Dédé, Léo, Gilles, Alexia, Hélène, Françoise et Marion.

_equipe_chaland_leo.jpg

Préparation de la soirée des partants.

Le binôme des Supers Ecobiottes avec la couronne de pâturins pour Lise et Clement.

couronne_de__graminees.jpg



11/02/2011

OP0 : Arrivée du Marion pour la campagne océano.

J’ai l’impression qu’il a encore grossi depuis la dernière fois. On le verra pas longtemps mais déjà c’était trop.

Je parlerais que de la veille. (La suite est moins joyeuse avec le départ des partants dont Lise et Clément à qui l’on a remis ces deux magnifiques couronnes.)


Quelques moments souilleux pour clore ce billet…

Lise, Alexis et Clem (VAT de la 60 ème)

Lise_Alexis_et_Clem_ventriglise.jpg

Nory campagnard d’été :

Nory_ventriglisse.jpg

Yann :

Yann_ventriglisse.jpg

Et Xav Super Géner !

Chawi_ventriglisse.jpg

Tout ça pour finir dans une souille d’éléph …

(sur un blog y’a pas d’odeurs, vous loupez quelque chose.)

souille_eleph.jpg